Menu

Fabrication d’une pièce tapissée en 4 étapes

2 minutes de lecture

Pour apporter du confort à nos chaises ou chauffeuses en bois moulé, nous vous proposons une version tapissée. Voici comment se déroule la tapisserie:

1/ Patronnage
Du premier prototype à la forme finale, le tapissier réalise plusieurs patrons en tissu pour être le plus juste possible. Le type de couture, l’assemblage, la découpe, les ourlets, les finitions sont pris en compte. Il faut partir de la contre coque en bois de l’assise pour réaliser le patronage et avoir la forme voulue.
L’étape de la découpe du tissu se fait de manière manuelle ou numérique.

2/ Découpe mousse
La mousse est découpée dans deux sens : l’épaisseur de la mousse et les contours de la forme. Ces étapes sont exécutées dans un sens ou dans l’autre selon les quantités commandées. C’est la densité de la mousse qui assure le confort. Plusieurs densités sont souvent superposées : la surface sera plus moelleuse et le fond plus rigide.

3/ Découpe du tissu et de la fermeture
Le tissu et la fermeture sont découpés en suivant les indications définies par les patrons.
Pour le tissu, nous porterons attention à l’épaisseur, la résistance, la matière, l’élasticité qui  ont un rôle déterminant.

4/ Couture
L’étape de la couture est essentielle pour assurer la durabilité du produit. Ils existent de nombreuses coutures, chacune a son point fort : esthétique, résistance, renfort avec simple ou double couture.

 

Pour la réalisation de ces pièces tapissées, le choix du tissu et celui de la mousse ont une importance pour Séquences édition. Voici notre démarche:

1/ Le tissu
Nous avons choisi de travailler avec les éditeurs Gabriel et Kvadrat. Ils représentent pour nous la bonne combinaison entre une démarche environnementale et l’industrialisation. Leurs tissus répondent aux critères d’usage du mobilier Contract: épaisseurs, résistance, tombé et aussi résistance au feu (M1).

Ces deux éditeurs sont dans une démarche en évolution permanente, avec un soin apporté tant à la provenance des produits, à la santé de l’utilisateur, qu’à la recyclabilité du produit.

2/ La mousse
La mousse utilisée actuellement et traditionnellement pour la tapisserie dans l’ameublement provient du pétrole. Nous sommes toujours en train de chercher la matière de confort idéale.
Des premières solutions sont évoquées et les lignes commencent à bouger dans le secteur mais nous sommes face à plusieurs problématiques : la force des lobbys des mousses issues du pétrole, la provenance du latex naturel, la rigidité des mousses recyclées qui ne correspond pas à notre usage.
La meilleure alternative trouvée pour le moment est de séparer toutes les matières. Actuellement le bois et la mousse sont collés, le tissu est agrafé au bois. Nous mettons au point une galette d’assise déhoussable, où toutes les matières sont séparables, que nous testons et ajusterons au mieux.

Partager

Facebook
Instagram
LinkedIn

À lire aussi

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Formulaire de contact

Vos informations*
RGPD*